Cas Cotable

, par Sylvie BARON

Problématiques abordées :
La finalité de l’entreprise se réduit-elle au profit ?
Quels sont les différents objectifs des entreprises ?
Pourquoi les objectifs doivent- ils être cohérents avec la finalité ?
Quelles sont les finalités nouvelles de l’entreprise en termes de responsabilités sociales ou sociétales (RSE) ?
Quelles sont les deux dimensions du management des entreprises ?
Comment s’articulent le management stratégique et le management opérationnel ?
Quels sont les composants de la performance ?
Pourquoi doit-on évaluer la performance ?
Comment peut-on établir des critères de performances ?
Le tableau de bord est-il un outil efficace de la performance ?

Compétences mises en œuvre :
- caractériser la finalité d’une entreprise donnée
- montrer la cohérence entre finalité et objectifs
- repérer les dispositifs liés à la RSE et montrer leurs liens logiques avec la finalité de l’entreprise
- distinguer les actions stratégiques des actions opérationnelles et montrer leur interdépendance
- définir les critères de performance et construire des indicateurs appropriés

Public Classe de 1re année de BTS
Place dans le programme PARTIE 1 : FINALISER ET DECIDER
1.2 FINALISER, MOBILISER ET EVALUER (8 heures)
Durée de la séquence Séquence pédagogique complète de 8 heures soit 4 séquences de 2 heures chacune.
Notion(s) principale(s) - La finalité de l’entreprise
- Les objectifs
- La RSE
- Le management stratégique et le management opérationnel
- La performance
Pré-requis Les fonctions du management en STG
Objectif pédagogique Utiliser la méthode du cas pratique pour aborder les notions du thème.
Supports exploités Trois dossiers : Un cas pratique avec un document de présentation d’une entreprise, une boîte à outils comprenant 5 documents et des consignes de travail pour structurer les séances. Elles contiennent des questions permettant d’élaborer la synthèse et des questions d’application mettant en oeuvre les compétences attendues.
Organisation de la classe En classe entière a priori, mais on peut très bien constituer des groupes et demander à chacun des groupes d’exposer son travail au fur et à mesure du déroulement de la séquence, le questionnement méthodologique laisse toute souplesse au professeur.