La mobilité

, par Marie-Caroline MORAND

Notion ou thèmes :

Définition ou mise en perspective
La mobilité professionnelle est l’un des concepts centraux de la gestion des ressources
humaines. L’évolution des structures organisationnelles et la recherche accrue de flexibilité de la part des organisations en font aujourd’hui un enjeu stratégique pour les entreprises.

Les définitions données dans la littérature en gestion des ressources humaines
considèrent généralement la mobilité professionnelle comme un changement
d’entreprise ou d’établissement ou, dans un cadre plus restreint, comme une succession d’emplois ou un changement d’affectation dans une structure organisationnelle
La plupart des auteurs considèrent qu’un salarié est mobile seulement s’il est prêt à accepter un nouvel emploi ou de nouvelles attributions au sein de son entreprise ou dans une autre entreprise (Abraham, 2004).

La mobilité géographique est un changement de lieu de travail dans la même région, dans une autre région, ou dans un autre pays. D’une manière générale, il y a mobilité géographique à partir du moment où il y a déménagement pour le salarié.
La mobilité fonctionnelle est un changement de fonction. Les formes de mobilité fonctionnelles sont nombreuses. Elles supposent un changement de poste, de métier ou encore de statut pour le salarié :

- évolution dans le même métier avec changement de collège (catégorie) ou non,

- changement de métier (reconversion) à l’intérieur d’une même entité ou vers une autre.
La mobilité peut être subie ou choisie par les personnes.
La mobilité peut être un acte volontaire de la part d’un salarié qui souhaite, pour de multiples raisons, changer de métier, de région ou de grade. Le salarié cherche alors à exercer une mobilité sans pression particulière venant de l’entreprise.

La mobilité peut également être imposée par l’entreprise, notamment lors de changements importants d’organisation, de stratégie, ou lors de la recherche de gains de productivité se traduisant par des diminutions d’effectifs dans certains secteurs.

La mobilité interne s’exerce à l’intérieur du périmètre de l’entreprise ou du Groupe. Elle peut être géographique, fonctionnelle, avec ou sans promotion. Elle peut être choisie par le salarié (mutation, reconversion) ou subie (redéploiement, reclassement, reconversion).
La mobilité externe s’exerce vers des territoires situés à l’extérieur de l’entreprise : démission, licenciement, retraite.

La mobilité mixte : lorsque la mobilité entre l’entreprise et le monde extérieur est provisoire, c’est-à-dire que le salarié peut réintégrer son entreprise d’origine après une période déterminée, on peut parler de mobilité « mixte » : le salarié effectue un parcours professionnel externe provisoire. C’est le cas, par exemple, lorsqu’un salarié effectue un Congé Individuel Formation, un congé parental, ou bien encore lorsqu’il est mis à disposition ou détaché dans une entreprise ou une structure différente de celle d’origine.
(...)

P.-S.

La totalité de la fiche est à télécharger ci-dessous :