« Manager le SI : Pilotage et contrôle du SI de l’entreprise contemporaine »

Par :
- Daniel ALBAN

  • Introduction de la conférence :
Introduction
  • Intervenant : Daniel ALBAN :

Maître de Conférences de Sciences de Gestion – Systèmes d’Information à l’Université Paris Descartes

Il assure la responsabilité des enseignements de Management des Systèmes d’Information du Master Miage et du Master Recherche en économie et gestion de la santé à l’UFR de math-info à l’Université Paris Descartes ainsi que le cours de MSI du Master CCA de l’UFR 6 à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Il est titulaire d’un doctorat de Gestion de cette Université. Chercheur au LIRAES (Paris Descartes), ses recherches portent sur le management du SI dans ses aspects organisationnels, opérationnels et stratégiques et notamment sur les problématiques de gouvernance, d’urbanisation et d’alignement du SI dans le contexte méso économique de stratégies d’entreprise étendue. Ses travaux en didactique de la discipline sont accessibles à travers le livre, co écrit avec Philippe Eynaud, « Management Opérationnel du SI » Hermès Sciences 2009 et sa participation à l’ouvrage collectif dirigé par Jacques Thévenot « Master SI » Eska 2011, Chapitre « l’Audit du SI ». Il termine actuellement l’écriture de « Management Stratégique du SI » pour Hermès Sciences.

  • Synthèse de la conférence

Soulignant le caractère contingent des Sciences de Gestion, ces dix dernières années ont été celles de l’irruption de la découverte de nouveaux besoins en termes de Management du SI (MSI) et de la formulation de tout un appareillage théorique, méthodologique et instrumental en réponse à ces besoins : besoin d’un leadership renouvelé du SI au sein des organisations et d’une Direction des SI convenablement positionnée dans les instances de gouvernance de l’entreprise ; besoin de gouvernance, d’urbanisation et d’alignement du SI sur le long terme pour répondre aux évolutions stratégiques de l’entreprise, que ces évolutions soient délibérées ou émergentes ; besoin de satisfaction des parties prenantes, d’intégration et de performance du SI sur le court terme, besoin d’opérer la stratégie i.e. d’accompagner au quotidien les flux d’affaires générés par les orientations stratégiques et les décisions opérationnelles.
Les années 2000 sont celles de la généralisation des référentiels de bonne gestion i.e. « de bonnes pratiques » du SI, issus le plus souvent d’associations de managers, auditeurs, cabinets de conseil, américains pour la plupart ; la liste est longue : Coso, Cobit, ValIT, RiskIT, Gtag, Togaf, ITIL, CMMI, Pmbok, ISO 27000, eSCM, ITscorecard pour ne citer que les plus connus.

Reste la question de fond de nos enseignements de MSI, celle du pilotage et du contrôle du SI de l’entreprise contemporaine, organisée en réseau interne (entreprise) et externe (entreprise étendue) pour réaliser des processus d’affaires créateurs de valeur pour l’ensemble des parties prenantes.
Notre présentation porte (1) sur la proposition d’une grille de lecture du concept de SI, objet du management (Publication Paris Descartes 2000-2010) et (2) sur la formulation d’une carte cognitive sur laquelle la DSI d’une entreprise peut s’appuyer pour réaliser un pilotage opérationnel et stratégique du SI de l’organisation (Hermès 2009). Une grille de lecture de l’audit du SI (3) propose un guide de conduite du contrôle du MSI réalisé (Eska 2011) et (4) la présentation du cas pratique « Protection Feu » permet d’illustrer par les résultats d’une recherche (IXème colloque AIM, 2004) l’ensemble de notre réflexion sans toutefois avoir une quelconque prétention de complétude ou d’exhaustivité.

  • Enregistrement audio de la conférence :
M. ALBAN
  • Séquence questions <-> réponses
Questions <> Réponses