Candidats ayant échoué au BTS AD ou AST

, par Brigitte Doriath, Inspectrice générale d’Economie et Gestion

Question Réponse
Qu’en est-il pour les candidats qui ont échoué au BTS AD ou AST ? Y a-t-il possibilité de report de notes obtenues en AD et AST pour les épreuves ? Devront-ils passer les deux parties de l’épreuve E4 ? L’annexe VI du référentiel du BTS AM indique les correspondances entre les épreuves du BTS AM d’une part et des BTS AD et AST d’autre part. Les candidats qui ont obtenu 10 ou plus aux épreuves E4 de ces deux BTS peuvent valider l’épreuve E4 du BTS AM.
Dans le cas contraire, ils devront passer les deux situations d’évaluation de l’épreuve.
Un candidat ex scolaire peut il se présenter aux épreuves du BTS AM avec un dossier E4 ou E6 reprenant tels quels les dossiers des épreuves du BTS AD ou BTS trilingue ? NON, les candidats redoublants se présentent au BTS AM et donc aux mêmes épreuves que les autres, avec les mêmes types de dossiers.
En revanche, un bilan avec l’étudiant redoublant doit permettre d’identifier les situations de travail, vécues ou observées lors de ses stages précédents, qui pourront être retenues et formalisées pour établir les fiches descriptives et pour organiser les stages de l’année en cours en fonction des manques constatés.
Les redoublants qui n’ont pas validé E4 sont-ils contraints par le même calendrier du CCF ? OUI, car ils ont tout intérêt à respecter le calendrier au risque sinon d’une fin d’année particulièrement difficile et, en conséquence, d’un nouvel échec.
Cependant, pour cette première année de transition, le calendrier peut être assoupli pour l’épreuve E4 : le 1er CCF doit avoir lieu avant la fin du premier semestre afin de permettre au redoublant AD ou AST, qui a des acquis à prendre en compte, de reprendre des situations vécues ou observées lors de son cursus antérieur et de les retravailler avec son professeur ou, à défaut, de travailler de nouvelles situations.
Qu’en est-il de la deuxième langue que les AD n’avaient pas forcément ? Quelle position avoir pour cette deuxième langue et pour l’épreuve ? Le BTS AM atteste auprès de l’employeur des compétences en communication dans deux langues vivantes étrangères.
Dans le cadre de leur formation, ces redoublants ont tout intérêt à développer ces compétences.
Dans le cadre de la certification :
- ceux d’entre eux qui avaient pris une LV2 facultative et validé l’épreuve facultative bénéficient, s’ils le souhaitent, d’une équivalence avec l’unité U22
- à titre transitoire, le ministère autorise les candidats qui ont échoué au BTS AD à ne présenter qu’une langue pour l’épreuve E2, cette langue étant alors retenue pour l’épreuve E4.
Le stage de deuxième année devra-t-il être obligatoire à l’international pour les étudiants ayant échoué au BTS AD ? OUI, sauf si, dans le cadre de leurs stages ou APA antérieurs, ils ont vécu ou observé des situations professionnelles du même type que celles qui sont attendues pour la situation d’évaluation B, à l’étranger ou dans un contexte international.
Dans l’enseignement privé hors contrat, le candidat scolaire peut il présenter des situations de communication en langue B s’il a suivi la formation par la voie du CNED parce que cette langue B n’était pas enseignée dans son établissement de formation ? OUI. Il sera évalué en contrôle ponctuel compte tenu de son statut, par un binôme comprenant un professeur de la langue B.

Remarques :
- à partir de la session 2011, la liste des langues qui pourront être présentées au BTS AM sera limitée à 9 langues : anglais, allemand, arabe, chinois, espagnol, italien, portugais, russe, japonais ;
- l’arrêté du 11 juin 2009 qui fixe cette liste limitative de langues avait omis l’arabe. Il vient d’être rectifié.
Pour l’épreuve E6, devront-ils présenter 5 APS, comme les étudiants qui ont préparé pendant 2 ans ? OUI, en sachant qu’ils peuvent intégrer à leur dossier des APA de AD ou de AST et des cas professionnels simulés, de manière à couvrir l’ensemble des critères du référentiel.