Le leadership

, par Annick Monnier

Notion ou thèmes

Définition ou mise en perspective
Le leader est la personne qui permet au groupe, à un moment donné, de résoudre son ou ses besoins dominants. Le leader est donc une production du groupe (K. Lewin).Le leadership est plus une fonction, une relation, qu’un statut. La position de leader n’est pas forcément liée à la position hiérarchique (leader de droit). Un leader peut émerger du groupe sur lequel il exerce une influence prépondérante (leader de fait). Mais un groupe fonctionnera de manière plus efficace si le responsable désigné exerce une fonction de leadership sur le groupe.

Lippitt et White ont défini trois types de leadership :
• Leadership autoritaire : les décisions sont prises par le responsable seul, qui reste à l’écart de la vie du groupe.
• Leadership démocratique ou participatif : les décisions résultent des discussions provoquées par le leader et tiennent compte de l’avis du groupe.
• Leadership « laissez faire » : le leader précise les objectifs et les moyens attribués au groupe, mais adopte ensuite un comportement passif. Le groupe jouit d’une totale liberté.

Le leader exerce trois formes d’activité : relationnelle, informationnelle et décisionnelle.

Quelques autres approches :

Blake et Mouton proposent une analyse du comportement des leaders intégrant deux variables : l’intérêt porté aux hommes et l’intérêt porté à la production. Le résultat de leur analyse conduit à un tableau distinguant cinq types de leaders :
-  le leader recherche l’efficacité maximum en minimisant les facteurs humains (approche très taylorienne)
-  le leader fait un minimum d’effort pour effectuer le travail requis, à peine suffisant pour maintenir l’organisation (très peu d’implication)
-  le leader s’intéresse avant tout aux relations humaines : la production dépend (selon lui) de l’état de ces relations
-  le leader (idéal) porte un très grand intérêt aux hommes et à l’efficacité.
-  Le leader (moyen) cherche à obtenir des résultats satisfaisants par l’équilibre entre les nécessités de la production et le maintien du moral et de la satisfaction des employés.

Rensis Likert présente quatre styles de leadership : despotique, bienveillant (« il faut faire des relations humaines »), consultatif (« il faut déléguer et communiquer ») et participatif.

Tannenbaum et Schmidt montrent qu’il existe toute une variété de styles de leadership, entre l’autoritaire et le laissez-faire.

P.-S.

La totalité de la fiche est à télécharger ci-dessous :